base_documentaire:articles-2001:etb-019 [Enfants de Tchernobyl Bélarus]
 

Bookmark and Share




Le Sacrifice (synopsis)

synopsis, Emanuela Andreoli et Wladimir Tchertkoff

Des centaines de milliers d'hommes - surnommés “liquidateurs” - ont sacrifié leur santé pour combattre l'incendie de Tchernobyl, construire le sarcophage et réduire, autant que possible, l'ampleur de la contamination. Leur sacrifice a été mal récompensé. La Russie, l'Ukraine et la Biélorussie les ont abandonnés à eux-mêmes. L'occident les ignore.

1986 : c'est la phase d'urgence, celle des gestes simples et chronométrés : courir jusqu'au toit, prendre la pelle, enlever du graphite en comptant jusqu'à 90 et repartir en courant. L'un des liquidateurs explique :
“le premier jour, j'ai entaillé le bord d'une dalle. Le deuxième jour, j'ai jeté une dalle de ciment. Ça a duré 5 minutes. Le troisième jour, nous avons démonté un tuyau de ventilation. Et le quatrième jour, j'ai jeté un morceau de graphite.”

1991 : les liquidateurs témoignent de la dégradation de leur état de santé. L'un deux déclare qu'il a tant de maladies qu'il ne peut les énumérer “comme un vieillard de 70 ans” dit -il, alors qu'il n'en a que 35. Les commentaires sont d'une amère lucidité : “Nous dérangeons. Nous sommes un poids, les rebuts de la société”. Les beaux diplômes et les promesses n'étaient que du vent. Pour obtenir un appartement, ils ont dû faire une grève de la faim alors même qu'ils étaient hospitalisés.

1999 : Anatoly, sur un fauteuil roulant, égrène un terrible bilan : “Vodolajsky est mort. Migorock Klimovitch est mort. Lionka Zatouranov est mort. Bref, on est resté, Kolka Verbistsky et moi”.

2001 : calme, digne… mais les larmes aux yeux, l'épouse d'Anatoly évoque le terrible mal des rayons qui a emporté son mari : “Il est resté 6 mois couché puis, on peut le dire comme ça, il s'est décomposé vivant. Tout s'en allait. Le dos tout entier… les os étaient à nu… J'extrayais des résidus d'os qui s'en allaient… de l'os décomposé, pourri.” Les médecins étaient impuissants.

Le bilan officiel de la catastrophe fait état de 31 morts (maintenant il me semble 50). Ce chiffre n'a pratiquement pas varié depuis 19 ans. Or, des 5 liquidateurs cités dans ce documentaire, aucun n'a survécu. Combien d'autres décès ont été oubliés par les registres officiels ? Qu'est-il advenu des dizaines de milliers de morts dont font état les associations de victimes ?

base_documentaire/articles-2001/etb-019.txt · Dernière modification: 2013/09/24 02:41 (modification externe)

URL-courte: http://tinyurl.com/b3s4r8c

Aidez BELRAD, Merci ! Plan du site Aide à la navigation Contactez-nous Informations Légales